SAINT SEIYA TOYS


Forum consacré à Saint Seiya , aux Myth Cloth , aux Vintages , aux Toys , aux Celluloids, aux jouets d’hier et d’aujourd’hui et à vos collections . Rejoignez notre communauté, de fan de Saint Seiya !!!! Inscrivez-vous pour participer à la vie du forum
 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biographie Leiji Matsumoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragonskiller
Roi des Gon, roi du jouet
Roi des Gon, roi du jouet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2894
Age : 38
Localisation : Empire du jouet
Emploi/loisirs : dénicheur de toys
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Biographie Leiji Matsumoto   09.05.09 20:30

nonorobots a écrit:
bon ben le voila le fameux topic je le met la pour linstant

BIOGRAPHIE DU GRAND LEIJI MATSUMOTO



Leiji Matsumoto, de son vrai nom Akira Matsumoto, est né le 25 janvier 1938 à Kurume, sur l'île de Kyushu, à quelques kilomètres au sud de Fukuoka. Il y passera toute son enfance.

Il commence a dessiner vers l’âge de 8 ans ,en s’inspirant des dessins animés de Walt Disneymais égelement du style d’Osamu Tesuka(dessinateur japonais très connu de l’époque).

Il signe ses débuts professionnels en 1954, grâce à la publication de son premier manga à succès Mitsubashi no Bôken(traduction les avantures d’une abeille )dansle magazine Manga Shonen,alors qu’il n’a que 16 ans.A partir de ce moment là le magazine en question publie régulièrement ses histoires qu’il signe de son véritable nom.

En 1957,il s’installe à Tokyo où pendant 6 ans il va publier beaucoup d’histoire destinées à des magazines de « filles ».C’est d’ailleurs durant cette période qu’il épouse Miyako Maki auteur de Shôjo Manga.

En 1965,il prend la décision de publier ses œuvre sous un autre nom ce serat Leiji ( Reiji en japonais qui veut dire « guerrier zéro »)

En avril 1968, il crée sa première bande dessinée de science fiction, Sexaroïd, qui malgré un graphisme très particulier (jeunes héroïnes belles et longilignes avec des nains hideux et mal formés) connaît rapidement un grand succès (elle est d'ailleurs régulièrement rééditée). Le début de sa célébrité est marqué en 1973 par la publication de Otoko oidon.

Le rêve de Leiji de rentrer dans le monde de l'animation se concrétise en 1974 quand on vient lui demander de participer à la série Space Battleship Yamato, adaptée au cours de l'année 1975 en manga et qui connaîtra un immense succès au Japon.

Captain Harlock est assurément le plus vieux personnage de Leiji Matsumoto. Point commun de nombreuses histoires, il n'avait pas pour autant de rôle défini. En 1976, le mangaka décide de franchir le pas et rédige le scénario pour une série de dessins animés entièrement dédiée à un Harlock pirate de l'espace. Passionné de marine et d'aviation, Matsumoto mise tout sur la fascination qu'exercera un nouveau vaisseau spatial, un galion qui sillonnera l'espace : l'Arcadia.

Le projet de Captain Harlock, dans un premier temps refusé par la Toei Animation, donne lieu à une adaptation en bande dessinée en janvier 1977 suivi quelques jours plus tard par la publication de Galaxy Express 999, autre titre initialement conçu pour être une série animée mais qui a été refusé par les maisons de production. Sauf qu'avec l'inattendu succès du film de Yamato, sorti dans les salles en août 1977 et devenu en très peu de temps un véritable phénomène de société, le nom de Leiji Matsumoto commence à être pris en considération dans les plus hautes sphères de la Toei Animation, lui ouvrant ainsi les portes à la réalisation des séries animées de Captain Harlock (mars 1978) et galaxy Express 999 (septembre de la même année).


Uchû Kaizoku Captain Harlock signe le début du boom des animés de Leiji Matsumoto. La longue série Galaxy Express 999 (114 épisodes) sera suivie de deux films en 1979 et 1981. Harlock ne redevient un personnage principal qu'avec la sortie du long métrage Waga Seishun No Arcadia, le 28 juillet 1982, qui relate les évènements liés à la construction de l'Arcadia. Les spectateurs découvrent comment Harlock, alors commandant du vaisseau Ombre de la Mort, va perdre son œil ainsi que l'unique amour de sa vie. Au film fait suite, trois mois plus tard, Mugenkido SSX, une série de 22 épisodes, réalisée avec un grand soin mais qui sera néanmoins un échec commercial car concurrencée par la série d'Urusei Yatsura (Lamu en france) très populaire au Japon.

Dès lors, le mangaka du pirate de l'espace reste relativement absent du monde de l'animation et ce malgré la sortie de quelques productions telles que The Cockpit (1993). En 1998, seize ans après ses derniers grands succès animés, Leiji Matsumoto récupère ses droits sur l'ensemble de ses créations et peut de nouveau se donner pleinement à l'adaptation audiovisuelle et cinématographique de ses œuvres. L'engouement est d'autant plus grand que le style un peu kitch du mangaka est de nouveau à la mode.

Mars 1998 voit sortir un nouveau film de Galaxy Express 999, Eternal Fantasy, puis en juin c'est au tour de la femme pirate Emeraldas d'être l'héroïne d'une série de quatre OAV. En décembre de la même année sort DNA Sights 999.9, adaptation d'une autre de ses oeuvres, tandis que pour janvier 1999 est prévue la sortie de Harlock Saga, une série de
six OAV avec le Captain Harlock pour personnage principal. Un nouveau long métrage de Galaxy Express 999 est attendu pour septembre 1999 mais il ne verra jamais le jour.

Aujourd'hui, Leiji Matsumoto fait de nouveau pleinement parti du monde de l'animation japonaise, et son succès ne démérite pas. Parmi ces derniers grands succès animés, on peut citer Cosmo Warrior zero, Space Pirate Captain Herlock - The Endless Odyssey - Outside Legend, Galaxy Railways…

Le point commun entre ces séries ? Des vaisseaux spatiaux issus d'une forte passion pour la marine et l'aviation, des jeunes garçons avides d'espoir et d'aventures, de belles héroïnes blondes et longilignes et une passion pour le chiffre neuf. La même recette qui a fait le succès de ses œuvres et qui continue à ce jour de faire ses preuves. Un nouveau public conquis, les fans heureux, que demander de plus ? Pourvu que ça dure ? Apparemment c'est bien parti pour !

chronologie des ses plus grandes oeuvres

- Queen Millenium (La Reine du fond des Temps):

Chronologiquement l’œuvre de Matsumoto commence par une série très peu connue du public : Queen Millenium. Cette série met en place le contexte d'Albator et surtout de Galaxy Express 999.
Queen Millenium et sa sœur Sérène sont souveraines de la planète Râ Métal. Or Queen Millenium est envoyée sur Terre pour diriger les humains. Tombée amoureuse d'un humain, elle aura deux filles : Maetel et Emeraldas. Souhaitant épargner l'espèce humaine elle va combattre sa sœur dans un combat fantastique qui va faire sortir la planète Râ Métal de son orbite. Sortie de son orbite, cette planète se transforme en planète de glace. La seule façon de survivre est de devenir des machines : Queen Millenium va robotiser son peuple. Robotisée, tombée dans la démence, Queen Millenium prend le nom de Prométhéum et décide de robotiser toutes les espèces vivantes. Emeraldas prendra les armes contre sa mère et part vivre en exil tandis que sa sœur Maetel se met au service de sa mère afin de robotiser l'espèce humaine.
Le Galaxy Express 999 sert de transport entre la Terre et Râ Métal.


- Cosmowarrior Zéro (la jeunesse d'Albator) :

Pendant ce temps, la Terre a perdu la guerre qui l’opposait à des êtres mécanisés aux origines indéterminées : les Humanoïdes. De nombreux Terriens parmi lesquels la famille du commandant Zéro ont péri. Son seul objectif devient alors la protection du traité de paix, sérieusement compromis à cause d’un jeune rebelle au nom d’Harlock (Albator) qui refuse la domination des humanoïdes. Une lutte impitoyable s’engage alors entre ces deux hommes qui ont pourtant le même objectif, celui de sauver la Terre…


- Albator "84" :

Les Humanoïdes ont envahi la Terre, et le capitaine Harlock rencontre un inventeur de génie : Tochirô Oyama (Alfred) pour résister et combattre ensemble les Humanoïdes. Arcadia of My Youth met en place le contexte de la série Albator « 84 » dans laquelle Albator va combattre et anéantir les humanoïdes.


-Galaxy express 999 :
Nous sommes maintenant en 2221,le Galaxy Express est un train à vapeur qui effectue des voyages intergalactiques reliant la terre à la planète Râ Metal.A chaque épisode on peut decouvrir une nouvelle planète et surtout voir le drame de la robotisation.Les hommes peuvent devenir immortels et echangent leur corps contre un entité mécanique.Tout au long du voyage le heros Tetsuro rencontre ainsi des gens épris du desir de lui voler son corps humain ,de vieillards partis en guerre contre les etres mécaniques ,des jeunes emprisonnes dans des planetes mouroirs.A chaque fois un seul constat saute aux yeux :l’immortalité n’apporte rien ,il faut vivre sa vie pleinementy et accepter sa mort le jour venu
Dans le film Prométhéum qui clôture la série, on retrouve Albator après sa victoire sur les Humanoïdes. Tetsurô, le héros de Galaxy Express a terminé son voyage et va finalement aider Maetel à tuer sa mère l'Impératrice Prométhéum. Ce film raconte aussi la mort de Tochirô (Alfred) et la fusion avec l'ordinateur de son vaisseau : l'Atlantis (Arcadia)

- Harlock Saga :

Dans ce nouvel opus, on retrouve Tochirô vivant, Maetel de Galaxy Express et Emeraldas. Mais attention, cette série porte à confusion, en effet, elle est très difficile à placer chronologiquement. Le but de ce voyage est de courir après l'or du Rhin, précieux métal qui contrôle l'écoulement du Temps.

- Queen Emeraldas :

Dans cette série dédiée à Emeraldas, on évoque la disparition de Tochirô et la conception du Queen Emeraldas et de l'Atlantis. On découvre aussi Iroshi qui veut devenir technicien et qui souhaite rencontrer le grand Tochirô. Emeraldas qui a lutté à ses côtés, lui donne un Cosmogun et lui apprend que Tochirô, son mari, est mort

- Terre Corrompu :

Cette animation retrace la construction du troisième Atlantis par Tochirô et l'histoire d'amour entre l'inventeur de génie et Emeraldas. De cette histoire va naître Myia (Stellie). Tochirô va mourir d'épuisement après avoir fini l'Atlantis. Emeraldas décide de mourir avec Tochirô et confie à Albator la petite Stellie. Albator promet à son meilleur ami que Stellie sera élevée sur la Terre. Notons que Tochirô a transmis son esprit à l'ordinateur de son vaisseau pour en faire un machine parfaite.
- Albator, le Pirate de l’Espace (Albator dit « 78 ») :

Cette série narre le combat d'Albator contre les Sylvidres, femmes végétales qui veulent prendre le contrôle de la Terre. Stellie sera une des clefs de voûte de cette série.
- Space Pirate Captain Herlock Outside Legend, The endless odyssey :

Remake d’Albator 78, cette animation retrace la dernière quête d’Harlock. Celui-ci reconstitue son équipage pour un dernier combat : détruire les Noos, sorte de mort vivants venu de la fin des temps…
• Les Exceptions…

DNA Sight 999.9 : cette OAV narre le combat d'un jeune garçon : Tetsurô Daiba. Celui-ci, doté de la Connaissance, lutte pour la survie de l'espèce humaine. Pourquoi a-t-il une exception : Eh bien à la fin de cet anime, le Capitaine Albator vient sauver avec son Atlantis notre jeune héros. Cependant cette histoire se passe en 2024 alors que la série Albator 78 se situe en 2980... Cette présence d'Harlock est un clin d’œil de Matsumoto.

_________________
Venez vous battre !!!!
http://dragonskiller.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/gontoys-online/Accueil.htm
Barbot25
Administrateur golio
Administrateur golio
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4163
Age : 37
Localisation : Derriere toi!!!!!!!!
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Biographie Leiji Matsumoto   09.05.09 21:40

Sympa j'avais jamais vu cette article de nonorobot sur l'ancien forum....merci gon et merci nonorobot

_________________

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con

http://barbot-25.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyatoys.forums-actifs.com/
 
Biographie Leiji Matsumoto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VEND] Integrale Leiji Matsumoto ( Albator & cie )
» [Salon] Leiji MATSUMOTO à Angoulême
» Leiji Matsumoto - Capitaine Albator T2
» les 12 premières minutes de "Space Pirate Captain Harlock"
» Leiji Matsumoto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAINT SEIYA TOYS :: Section divers :: Le monde de l'animation, du manga, de la BD et des comics :: Les mangas-
Sauter vers: